Communales en Guinée : les violences commencent…

La tension commence à monter dans certaines zones de la capitale guinéenne au lendemain des élections locales. A Lambanyi, une localité située dans la commune de Ratoma, des jeunes menacent de saccager le domicile du chef de quartier qu’ils accusent d’avoir fraudé lors de la complication des résultats issus des bureaux de vote.

Le chef de quartier est soupçonné d’avoir falsifié les résultats des procès-verbaux. Chose qui a irrité la colère des jeunes. Notre envoyé spécial a constaté plusieurs dizaines de jeunes massés à la devanture du domicile du Chef de quartier situé à Lambanyi commune appelé centre commercial.

Actuellement la route est complètement barrée par ces jeunes qui règnent en maitre des lieux. Certains d’entre eux s’attaquent à des véhicules, brigandent des passants.

Le risque d’affrontement est à son summum. Puisqu’un autre groupe de jeunes menace de s’attaquer aux boutiques qui appartiendraient à des partisans de l’opposition si toutefois, on touche au domicile du chef de quartier qui est pour le moment introuvable.

source: africaguinee

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publie. Les champs avec un asterisique sont obligatoires

ENVOYER