‘’Joli Décor’’ obtient à nouveau le feu vert de la justice pour faire déguerpir les camions-citernes de Tombo

Dans les prochains jours, le site en aménagement de la porte d’entrée de Kaloum ne sera plus un point de stationnement des camions-citernes. Et pour cause ? Les transporteurs d’hydrocarbures qui avaient démoli la clôture pour occuper une partie des lieux ont été déboutés par la justice.

Dans ce dossier, la justice vient de donner à nouveau le feu vert au Groupement d’intérêt économique « Joli Décor GUI GEP GE » pour faire déguerpir les camions citernes afin de relancer immédiatement les travaux d’embellissement de cette bretelle séparant le quartier Tombo à l’hôtel situé près du rond-point et ses voisins du Garage du gouvernement, de la centrale thermique et du magasin du Programme alimentaire mondial (PAM).

Depuis 2016 ces travaux avaient été stoppés quand l’Union des transporteurs d’hydrocarbures de Guinée (UTHCG) présidé par le très célèbre Lansana Nana Kourouma a fait tomber la clôture pour faire stationner ses camions.

Le jeudi 11 avril 2019, la Cour d’Appel de Conakry, dans son arrêt N°152 a débouté l’UTHCG, représenté par son président Lansana Kourouma dit Nana Kourouma au profit du Groupement d’intérêt économique Joli décor GUI-GEP-GE, représenté par Séridaw Diakhaté, dans l’affaire du domaine devant servir de parking payant, d’espaces verts et de terrain de sports, au quartier Tombo, dans la commune de Kaloum.

Par cet acte, la Justice donne, une fois de plus raison au GIE Joli Décor GUI-GEP-GE qui, depuis le 24 mai 2016 a bénéficié du contrat d’aménagement de cet espace.

Par Pierre Douno

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publie. Les champs avec un asterisique sont obligatoires

ENVOYER