La RDC rejette l'appel de l'UA à suspendre la publication les résultats

La République démocratique du Congo (RDC) a rejeté l'appel de l'Union africaine (UA), qui a demandé la suspension de la publication des résultats de l'élection présidentielle.

L'UA déclare avoir "des doutes sérieux" sur les résultats provisoires publiés par la commission électorale, selon lesquels Félix Tshisekedi est vainqueur avec 38 %.

Le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende, a rejeté l'appel lancé par l'UA, affirmant que la Cour constitutionnelle est assez indépendante pour ne pas tenir compte de l'appel de l'Union africaine.

Le président rwandais Paul Kagame, chef d'Etat en exercice de l'UA, et d'autres dirigeants africains se rendront bientôt à Kinshasa pour aider à dénouer la crise postélectorale, selon la direction de l'organisation panafricaine.

M. Mende a dit que la délégation de l'Union africaine serait la bienvenue en RDC, mais, selon lui, le processus postélectoral ne sera pas modifié par l'UA.

Un autre candidat de l'opposition, Martin Fayulu, s'est autoproclamé vainqueur. Il a demandé à la Cour constitutionnelle d'annuler les résultats et d'ordonner un "recomptage des voix".

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publie. Les champs avec un asterisique sont obligatoires

ENVOYER