Cameroun : Un homme drogue et sodomise Ă  mort deux fillettes

Ses hôtes lui avaient fait confiance, ce tonton de la famille. Mais mal leur en a pris. Car ce vendredi 9 mars, c’est bien tonton “Joël” qui est accusé d’avoir sodomisé à mort ses deux nièces. Le Cameroun est en émoi.

Vendredi 9 mars 2018, Nkongsamba, dans la région du Littoral, au Cameroun. Stella Mbianda, 6 ans et Noella Meopa, six mois sont laissées à la garde de Joël Tanko, le cousin de leur père. Ce dernier est en effet en déplacement tandis que son épouse s’est rendue à une veillée.

Mais, à leur retour, la scène qu’ils découvriront va les horrifier : leurs deux filles agonisantes après avoir été sodomisées. Le présumé coupable, leur oncle, âgé de 31 ans. Un cadre de la région du Littoral explique dans les détails la scène d’horreur au site camerounais Camer.be.

À en croire ce responsable régional, les deux fillettes ont été droguées avant d‘être abusées sexuellement ce vendredi par leur oncle, venu pour un bref séjour dans la ville. Mais, ce n’est que dans la nuit du vendredi, au retour de leur mère, que le pot aux roses a été découvert. Cette dernière a du reste constaté que ses filles étaient restées immobiles toutes la nuit, un comportement inédit.

Dans un autre témoignage livré par le père des enfants et relayée par les chaines locales, l’aînée est décédée à l’hôpital, tandis que la fillette de six mois a perdu la vie à la maison. Le diagnostic est le même pour les deux fillettes : elles ont été sodomisées à mort.

Le présumé coupable, Joël Tanko a lui été arrêté et est actuellement détenu au commissariat central de la ville après qu’il eut été découvert sur son slip et son pantalon, du sang, souligne Camer.be. N’eût été la vigilance de la police, l’accusé aurait subi la vindicte populaire

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publie. Les champs avec un asterisique sont obligatoires

ENVOYER