Le propriétaire d’un café établit une nouvelle politique de prix pour apprendre aux clients impolis les bonnes manières

Les bonnes manières sont la base du savoir vivre en société. Ce sont aussi les premières bases d’une bonne éducation, qu’il est essentiel d’enseigner aux enfants dès leur plus jeune âge, pour les préparer à vivre en communauté.

D’autant plus que la manière dont on se comporte avec les autres reflète notre personnalité et notre estime de soi. En effet, il s’agit toujours de traiter les autre comme nous aimerions être traités. Toutefois, lorsque les gens sont pressés ou juste préoccupés par autre chose, ils oublient de se montrer courtois. Désormais, le propriétaire d’un café a trouvé la solution ultime pour lutter contre ces comportements. Son initiative amusante a été relayée par une chaîne locale en Virginie, le wdbj7.

Toute communication doit se faire avec beaucoup de respect et de politesse. Cependant, certaines personnes oublient que tous les humains sont égaux et qu’aucun métier n’est dégradant. Ils se permettent alors de traiter les autres de manière rabaissante. Seulement, si la citation dit que le client est roi, beaucoup oublient qu’elle implique également que ce dernier ait une attitude digne de ce nom. Certaines mesures envers ces personnes doivent alors être prises. Découvrez la solution que ce propriétaire a trouvé !

La politique établie par Austin Simms

Austin Simms est le propriétaire du café Cups Coffee & Tea, qui se trouve à Roanoke, en Virginie. Cet homme a remarqué que ses employés et lui-même étaient confrontés à des comportements dégradants et que beaucoup de ses clients avaient des mauvaises manières. Il décida de lutter contre cette injustice. Après réflexion, il a trouvé une solution: mettre en place une nouvelle politique de prix.

Cette dernière consiste à éduquer les consommateurs et leur faire payer le prix de leur méchanceté. Plus la personne se comporte mal, plus elle paiera. Il a posé une pancarte à l’entrée de son café pour aviser ses clients de cette nouvelle règle. Sur cette dernière étaient mentionnées trois phrases différentes, avec le prix fixé pour chacune d’entre elles.

Tout d’abord, pour les plus malpolis: “un petit café” à 4,5 euros !

Ensuite avec un minimum de respect: “un petit café, s’il vous plaît” à 2,5 euros

Enfin, lorsque la personne est aimable et qu’elle prend la peine de dire “Bonjour, un petit café s’il vous plait”, elle ne payera que 1,5 euros!

24 heures après l’avoir posée, sa photo devient virale. Cette dernière a suscité beaucoup de réactivité de la part des internautes, c’était un message à la fois drôle et marquant. Quasiment toutes les personnes ayant réagi le soutenaient et trouvaient l’idée extraordinaire car elle sortait du commun !

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publie. Les champs avec un asterisique sont obligatoires

ENVOYER