CANADA : IL LANÇAIT DES SEAUX D'EXCRÉMENTS SUR LES PASSANTS

Un homme résidant à Toronto a été inculpé mercredi pour avoir lancé des excréments liquéfiés sur des étudiants et des passants, à au moins trois reprises en moins d'une semaine.

Selon l'enquête policière, Samuel Opoku, 23 ans, a déversé un seau de «matière fécale liquéfiée» sur une femme et un enfant dans une bibliothèque universitaire, lancé des excréments sur deux personnes dans un autre campus, et vidé un autre seau sur une femme dans une rue du centre-ville.

Les trois attaques se sont produites les 22, 23, et 25 novembre. Une image du suspect issue d'une caméra de sécurité a alors été diffusée par la police mardi. Les enquêteurs font maintenant des tests sur le seau utilisé lors la dernière attaque afin d'en connaitre le contenu exact, notamment pour savoir s'il contenait des agents pathogènes.

Le maire de Toronto John Tory a félicité la police pour son efficacité dans l'affaire des «attaques aux excréments». «J'espère que cette arrestation apaisera les esprits sur les campus et dans la ville», a-t-il tweeté. L'homme devait comparaître ce mardi dans l'après-midi pour «agression armée» et «méfait» devant un tribunal de Toronto.

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publie. Les champs avec un asterisique sont obligatoires

ENVOYER